Le surpoids et l’obésité sont des problèmes majeurs de santé publique à l’évolution préoccupante. Pour tenter de limiter son évolution et pour aider les personnes en surpoids ou obèse à maigrir, on autorise actuellement la commercialisation du Xenical, un médicament anti-obésité de prescription. Comme tout médicament, le Xenical a son lot d’effets secondaires. Passant en revue les inconvénients et les effets secondaires de ce médicament minceur célèbre dans les 4 coins du monde.

Inconvénients du Xenical

 

Le Xenical est certes un médicament qui aide beaucoup les personnes obèses et en surpoids à perdre du poids. Cependant, le traitement au Xenical présente un certain nombre d’inconvénients.

  • Perte de poids lente

La perte de poids avec le Xenical se fait de façon lente et progressive et au bout d’une certaine période, le poids commence à stagner et la personne ne perd plus.

  • Carence nutritionnelle

Le Xenical ne dissocie pas les bonnes graisses des mauvaises graisses. Ainsi, le corps peut se trouver en manque d’acides gras essentiels.

Le Xenical interfère dans l’absorption des bêta-carotènes et des vitamines solubles dans la graisse. Eliminés dans les selles avec la graisse, la personne qui suit le traitement au Xenical peut se trouver carencé en vitamines A, D, E et K, et doit prendre régulièrement un supplément multivitaminé.

  • Le Xenical agit uniquement sur les graisses ingérées

Le Xenical empêche le stockage de 30 % des graisses de l’alimentation. Il s’agit donc d’un médicament qui limite la prise de poids. Le Xenical n’a aucun effet sur les graisses déjà stockées par l’organisme, d’où l’utilité du régime hypocalorique et du programme d’activité physique associé au traitement. Le traitement associé à ces deux conditions va entrainer une balance négative entre les apports et les dépenses caloriques, ce qui va contraindre l’organisme à puiser dans ses réserves pour répondre à ses besoins, induisant ainsi une perte de poids.

En raison de ces inconvénients, le traitement au Xenical nécessite, d’une part une réelle motivation de la part du patient et d’autre part, les conseils et recommandations avisés du médecin.

Les effets secondaires du Xenical

 

En tant que médicament, le Xenical possède son lot d’effets secondaires. Si la plupart des effets du Xenical sont sans dangers et s’amoindrissent au bout des premières semaines d’utilisation, on rapporte d’autres effets qui pourraient être plus graves et nécessiteraient même l’arrêt du traitement.

Les effets secondaires du Xenical concernent surtout des troublent du système digestif. Parmi les effets les plus couramment rapportés, on peut citer :

  • des taches graisseuses
  • des douleurs abdominales
  • des gaz intestinaux accompagnés d’une petite quantité d’huile
  • des envies subites et pressantes
  • des selles fréquentes, graisseuses ou huileuses
  • des nausées
  • des incontinences fécales
  • des maux de tête
  • de la fatigue
  • de l’anxiété

Ce qu’il faut savoir c’est que, plus on consomme de matières grasses, plus ces effets indésirables s’amplifient.

Il semblerait que le Xenical soit à l’origine d’atteinte hépatique grave. Et bien que le lien de causalité avec le Xenical n’ait été établi clairement, l’Agence française de médicament n’écarte pas cette possibilité. Ainsi, dans le courant de l’année 2011 l’Afssaps a mis en garde les utilisateurs contre les risques graves, mais rares de l’usage de l’orlistat.

Ainsi, si une association de symptôme comme la fatigue, l’évanouissement, le souffle court, l’apparition d’éruption cutanée accompagnée de démangeaisons, le jaunissement de la peau et des yeux, les maux de ventre et la sensibilité du foie survient lors du traitement au Xenical, il est recommandé d’arrêter le traitement et de consulter en urgence l’avis d’un médecin. Malgré les effets indésirables observés ou rapportés durant le traitement au Xenical, ce médicament reste disponible et continue d’être prescrit pour la gestion du poids chez les personnes obèses et en surpoids à risque.

Ainsi, en dehors des cas d’allergie à l’orlistat et des cas graves d’atteinte hépatique, le traitement au Xenical peut être poursuivi sereinement pendant un maximum de 1 an chez l’adolescent et 2 ans chez la personne adulte.