Le Xenical est le médicament à prescrire pour aider et faciliter la perte de poids chez les personnes obèses dont l’IMC (indice de masse corporelle) est supérieur à 30, mais également chez les personnes associant surpoids d’une IMC supérieur à 28 et facteurs de risques cardiovasculaires comme l’hypertension, l’hypercholestérolémie, le diabète. Pour obtenir un résultat probant, le traitement doit nécessairement être associé à un régime bas calories et pauvre en graisses ainsi qu’une série d’exercices physiques quotidiens. A travers cet article, nous allons plus nous pencher sur les effets de ce médicament.

Les effets du Xenical sur la perte de poids

 

Le Xenical a pour principe actif l’orlistat, un inhibiteur des lipases gastro-intestinales. Dosée à 120 mg, cette substance va agir au niveau du système digestif, plus particulièrement dans l’estomac et l’intestin grêle, en bloquant les graisses. Concrètement, l’orlistat va empêcher l’action des lipases gastriques et pancréatiques. Ces enzymes inactivées ne pourront plus décomposer par hydrolyse, une partie estimée à environ 1/3, des triglycérides de l’alimentation. Impossibles à absorber, ces graisses seront ainsi directement évacuées avec les selles.

Lorsque le régime hypocalorique et l’activité physique à associer au traitement sont respectés, les effets attendus du Xenical sont une perte de poids de l’ordre de 5 à 10 % du poids initial, et ce dans un délai de 6 mois à 1 an de traitement.

Même si ce n’est pas le but du traitement, dans certains cas, le Xenical aide le patient atteint d’hypercholestérolémie en abaissant le taux de cholestérol et améliore l’état de santé du diabétique en réduisant le taux de sucre dans le sang. Il est recommandé dans ces cas de consulter l’avis d’un médecin afin de revoir la posologie des autres traitements médicamenteux.

Les effets secondaires du Xenical

 

Comme tout médicament, le Xenical a son lot d’effets secondaires. Certains sont sans dangers tandis que d’autres sont plus graves et nécessitent l’arrêt immédiat du traitement.

Voici une liste des effets indésirables, sans gravités, qui surviennent fréquemment chez les patients qui suivent le traitement :

  • flatulence
  • douleurs abdominales
  • diarrhées et envies subites et urgentes
  • selles impérieuses et abondantes
  • selles huileuses ou graisseuses
  • selles molles et liquides
  • incontinence
  • ballonnement
  • fatigue
  • migraine et mal de tête
  • anxiété

 

De moindres gravité, ces effets doivent disparaitre ou tout au moins s’amoindrir au bout des premières semaines de traitement. Une alimentation trop grasse peut augmenter l’intensité et la durée de ces effets secondaires. Si ces symptômes persistent ou s’aggravent, il est plus prudent de consulter l’avis du médecin traitant.

En revanche, bien que les liens de causalités avec le Xenical restent difficiles à vérifier, on n’écarte pas l’éventualité que le Xenical soit responsable d’atteintes hépatiques graves. Ainsi, arrêtez immédiatement le traitement et faites appel à votre médecin traitant si vous remarquez l’apparition d’une association de symptômes telle que la perte d’appétit, la démangeaison de la peau, le jaunissement de la peau et du blanc des yeux, les selles de couleur claires, l’urine de couleur ambre, les douleurs intenses dans l’estomac.

Au risque de se répéter, que vous soyez bien portant ou que vous soyez sous traitement médical, la prise de Xenical nécessite toujours l’avis d’un professionnel de santé.

Pour obtenir des informations détaillées concernant le Xenical, consultez notre article sur la « Présentation complète du Xenical »